samedi 11 janvier 2020

Tom Brady. Partira, partira pas?

Chers membres,

La situation est celle que j'attendais.

Les Pats allaient se faire éliminer par les Titans (j'en avais parlé avec mon staff - sauf exploit, qui n'a pas eu lieu), puis la crise allait arriver.
Les mêmes qui trouvaient trop vieux Brady il y a 2 ans, allaient alors hurler cette fois au 3eme âge et voudraient qu'il s'en aille au plus vite, "too old, too slow" on connait, et les autres qui savaient il y a 2 ans qu'il pouvait ramener encore des titres (et qui avaient raison) allaient continuer à le défendre et à expliquer qu'il peut encore en faire de même. Le premier groupe continuerait à soutenir l'idée qu'il fallait garder Garoppolo y a 3 ans, pendant que les autres allaient leur rappeler que ce dernier n'a toujours rien gagné de l'autre côté du pays, pendant que Tom lui, battait des records de passe en Super Bowl quand il ne rajoutait pas des bagues à ses doigts. Ensuite, les médias allaient à leur tour s'acharner un peu plus sur Tom, Shannon Sharpe et consort en remettre une couche en disant (pour la 15eme fois) que la dynastie est terminée et que les Pats sont finis.
Voilà ce que je pensais qui arriverait... Et ce qui devait arriver donc.., arriva.

Je me retrouve donc face à ce triste spectacle, celui que vous saviez qu'il arriverait et contre lequel personne ne pouvait rien y faire, pas même les acteurs eux même (Tom, Bill ou autre), pour la simple et bonne raison, qu'il est le fruit du temps qui passe. Tout simplement.
Alors certains membres m'écrivent depuis quelques jours pour me demander mon avis sur Brady. Partira-t-il? Ne partira-t-il pas? Ma réponse les surprend souvent... Pourquoi? Car je ne leurs réponds pas.

Je préfère donc vous le dire tout de suite, ce n'est pas dans cet article que vous trouverez ma réponse à ces questions, ni mon avis sur le sujet. J'écris en effet celui-ci aucunement dans ce but là, mais simplement pour vous apporter un autre angle de vue. Quelque chose qui pourra je pense, vous permettre de voir les choses différemment, et peut-être d'imaginer ce qu'il peut bien se passer dans la tête de Tom actuellement...

Je m'explique:

Pour répondre à cette question, il est, comme souvent, nécessaire d'avoir une vision d'ensemble. Et surtout pas réfléchir en tant que fan (c'est à dire avec un manque criant d'objectivité car rempli d'affect). Et il ne faut surtout pas réfléchir en pensant aux 19 dernières années, mais en remontant à plus longtemps; chose quasi impossible pour la plupart, vu que la majorité des fans des Pats n'ont connu cette franchise que durant l'ère Brady, c'est à dire après 2001.

Or, il faut comprendre que ceux-là (peut-être de vous), Tom était là lui en 2000. Que Bill aussi était là. Et que Kraft aussi, puisque président depuis 1994.

Ces 3 personnages, ces 3 acteurs principaux de la future décision de Tom, ont donc eux cette vue d'ensemble dont je parle. Pour imaginer comment ces 3 individus pensent, il faut donc essayer de l'avoir aussi, sinon on tombe dans des prémonitions de pacotilles qui ne servent pas à grand chose si ce n'est à se prendre pour Madame Soleil ou tenter de faire le buzz sur Twitter ou sur Facebook. Or, ces 3 acteurs, ceux par qui la décision de Tom va être prise, savent ce qu'il s'est passé avant 2001, avant la titularisation de Brady au sein de équipe. Et ils s'en souviennent comme si c’était hier, croyez-moi, j'y étais. Certes, je n'étais pas dans les bureaux, pas dans l'organisation, je n'avais pas encore mes entrées au Gillette, mais j'étais dans les tribunes, au bord du terrain, et sur les pelouses d'entrainement; et comme les fans sont l'acteur numéro 4 de ce scénario (car ils influencent forcement un minimum Tom dans ses pensées), je me permets de vous parler de tout ça et de vous expliquer quelques éléments afin que vous ayez aussi tous les éléments pour comprendre ce qui se trame dans ce dossier; et que vous compreniez ce qu'il peut bien se passer actuellement dans la tête de Tom bien-sûr mais aussi de Bill Belichick et Robert Kraft.

Pour cela, revenons donc en arrière, et projetons nous dans l'année 1999:

Drew Bledsoe est alors le QB titulaire des Patriots. Mais ce qui est nécessaire pour comprendre la situation actuelle, c'est de savoir qu'à ce moment là Bledsoe est, comme Tom, le titulaire in-dis-cu-ta-ble.
Allons plus loin même, et comprenons qu'en plus d'être le titulaire indiscutable, il est, comme Tom, un dieu vivant pour tous les fans. Tous les supporters présents dans le Foxboro Stadium (notre stade avant le Gillette Stadium) portent le maillot floqué du n°11, comme actuellement le n°12. Tous se voient emmenés par leur idole jusqu'au Super Bowl une nouvelle fois, comme nous l'espérons de Tom chaque année. Un dieu donc pour les fans, mais pas que, il est le dieu de ses coachs aussi (Parcells ou Carrol), comme un certain Tom (de Bill). LA méga star de l'équipe quoi. Mais là encore allons plus loin, et comprenons qu'il est LA star de l'histoire de la franchise, l'un des QB les plus coté de la ligue, une des stars de toute la NFL... comme...

Pour exemple, un matin d'été 1998, je me dirige vers le Bryant College (à l'époque lieu d'entrainement des Pats), et tente après avoir assisté à un entrainement d'approcher celui que tout le monde rêve d'approcher: la star Bledsoe (cf photo ci-contre).
Mais inutile d'y penser... Approcher cet icône est juste impossible. Le joueur sort du terrain sous escorte policière, pas un, pas 2 policiers, mais une quinzaine qui l'entoure de manière à ce qu'absolument personne ne puisse l'approcher, ou l’importuner.
Mais, vouv vous en doutez bien, toute cette armée ne suffira pas à stopper votre obstiné de "Prez"! lol
Je suis donc l'escorte de policiers, et tente d'interpeler Drew à travers le mur de colosses habillés de noir, étoile de schérif sur le torse, et flingue scotché à la ceinture. L'un d'eux, le plus prés de moi me demande immédiatement d’arrêter sur un ton plus qu'agressif. Là, je lui explique en le suppliant que je suis venu exprès de France pour pouvoir rencontrer mon idole. Il me repousse. Je persiste à coup de "pleaaase". Il fini par marquer un temps d'arrêt avec son visage, tout en continuant de suivre le cortège, et me re dis d’arrêter. Mais je continue. Plus qu'énervé, il me m'arrache alors le ballon que j'ai dans les mains et que je tentais de tendre à drew pour obtenir au moins un autographe. Sauf que ce ballon est celui que je venais de passer mon temps à faire signer aux autres joueurs avant la sortie de Bledsoe. Un ballon avec dessus donc les autographes de Willie McGinest, Chris Slade, Robert Edwards, Ty Law, Lawyer Milloy, Vincent Brisby ou Peete Carrol... Autant vous dire que je vois rouge, le mec m'empêche de parler à mon idole absolue et en plus me confisque mon ballon rempli d'autographes! Je tente de le récupérer tout de suite d'un geste brusque, mais il me repousse avec le regard noir que peu avoir un policier américain dans une telle situation (je vous laisse imaginer). Il fini alors par me lâcher: "Mais tu es con ou quoi? Tu ne comprends pas?!"
A cet instant, l'attroupement rentre dans le vestiaire des joueurs, et je ne vois plus personne.
Je m'arrête alors comme sonné. J'ai perdu. Je ré entend dans ma tête la phrase du policier, et me demande: "Mais comprendre quoi..??"
C'est alors que le policier tout seul ressort du vestiaire... sans mon ballon. Je ne comprends pas.
Quelques secondes passent (une éternité)... puis Drew ressort des vestiaires à son tour, mon ballon à la main. Il rattrape le policier et lui parle. Ils sont dans un espace à 30 metres de moi environ ou je ne peux aller (barrières oblige). Ils lèvent alors tous les 2 la tête vers moi, le policier hoche la tête, Drew me sourit. Je ne comprends rien.
Drew se met alors à marcher vers moi. Je suis bien-sûr le seul, puisque tous les fans ont abandonné l'idée de pouvoir l'approcher il y a bien un quart d'heure, environ 300 mètres avant l'entrée des vestiaires, mais moi je suis là, immobile avec mon idole de toujours, la méga-star de l'équipe, qui s'approche de moi, mon ballon à la main.
Il me dit: "Alors comme ça tu viens de France pour me voir?"
Et là la discussion commence.
Nous parlerons ensemble une dizaine de minutes, peut-être les plus belles (et plus courtes!) de toute ma vie de fan. Nous abordons tous les sujets possibles, la NFL, la France, Boston, la vie... Et on parle même de Zidane qui a l'époque vient de gagner la Coupe du Monde en marquant 2 buts! lol
Mais tout ça n'est pas l'objet de cet article...

Ce que je veux vous montrer dans cette anecdote c'est la star totale qu'était Drew à ce moment là.
Mega-star universitaire, tout premier choix de la draft de 93, joueur battant tous les records de la franchise, quand ce n'est pas des records NFL (plus prolifique QB de 2eme année de l'histoire notamment); certains parlent alors du nouveau Dan Marino; Drew "the missile" comme il est appelé par les médias à ce moment là (cf photo ci-contre), devient rapidement le spécialiste des comebacks (on vous avait parlé lors d'un précédent podcast du comeback de 1994 contre les Vikings), et réussi en 3 ans à faire passer l'une des franchises les plus "perdante" de l'histoire à celle prétendante au titre (en amenant notamment les Pats au Super Bowl en 1996, pour la première fois depuis 11 ans!).

Deux époques, deux légendes, deux QBs soutenus par les fans, mais avec pour tous les deux des voix qui commencent à s'élever pour exiger du changement (il y en a toujours) dans l'équipe.
En effet, en 1999, Drew a beau être celui qui nous a tant apporté, comme Tom il subit quelques critiques. Les mêmes qui aujourd'hui voudraient un Lamar Jackson, veulent à cette époque un Kordell Stewart. Pour ceux qui le connaissent pas, c'est un QB mobile. Le Lamar de l'époque.
"Le futur de la NFL c'est les QBs mobiles!" hurlent-ils sur tous les toits. Vingt ans après, un seul QB mobile a gagné un Super Bowl et seulement 3 y ont participé. Vous comprenez pourquoi je ris toujours autant en entendant ce discours...

Pour preuve, seul abonné français de la revue des Patriots (Patriots Football Weekly), je me permets alors d'écrire au magazine, et de m'insurger contre ces pseudos fans.
Mon courrier sera publié (cf photo ci-contre), et pour la ptite histoire je rencontrerai l'année suivante Mr Kirsche, le boss du journal, dans les locaux de la rédaction à Foxborough.

Drew est donc critiqué par certains, pas nombreux, mais quand même... Même sur ce point donc, même là dessus, le Tom de 2020 est similaire au Drew de 1999...

Vous l'avez compris, Bledsoe est donc à l'époque comme Tom, à savoir un dieu vivant pour tout le monde (sauf une poignée qui le critiquent), et celui qui a amené le club là ou personne ne l'avait amené avant lui.
Le Bledsoe de 1999 est donc tout simplement le Brady de 2020.

Voilà donc pour le décor, et pour l'ambiance du moment en 1999.

Ou veux-je en venir? Vous allez comprendre...

Un an après tout ce que je viens de vous présenter (en 2000), est drafté un jeune QB, un certain Tom Brady.
Un joueur totalement inconnu lui, à la différence de Bledsoe (premier choix de draft) et qui n’intéresse absolument personne puisqu'on a une star au poste de QB.
Sauf que l'année suivante (2001), Drew se blesse en début de saison. Le jeune Brady entre alors en jeu, tous les fans sont au bord du suicide et pensent que la saison est terminée. Moi le premier.
Mauvaise prévision, les Pats se qualifient en play-offs et vont même aller jusqu'à gagner le titre.

Bien-sûr à partir de là tout est différent, le jeune inconnu Brady est devenu un 3eme année champion en titre bourré de talents, futur de la franchise. Bledsoe, en quelques semaines est passé de statut de dieu vivant à celui de QB has been, qui n'a alors plus d'autre option que de quitter les Pats. Le roi déchu doit quitter le royaume. C'est là qu'il se dirigera aux Bills, puis après aux Cowboys (deux clubs ou il prouvera qu'on pouvait encore compter sur lui).

Qui aurait pu penser cela quelques mois avant? Absolument personne.

Tout ça pour dire quoi? Juste que les Pats sont aujourd'hui comme ils l'étaient en 1999: à la croisée des chemins. Or, on sait ce qu'il s'est passé après 1999, je viens de vous le raconter.

Mais il y a une différence, et de taille, surtout pour Brady. C'est que nous sommes dans une situation similaire à 1999 et non pas similaire à 2001. C'est à dire que nous n'avons pas encore trouvé notre nouveau QB, notre nouveau Brady de l'époque.
Mais ça veut dire quoi? Et bien que si demain Tom se blesse, que Stidham rentre en jeu, et mène les Pats au Super Bowl, Tom se retrouvera à devoir chercher un club pour la saison suivante. Exactement comme l'avait fait Bledsoe avant lui.
Et oui, l'Histoire se répète souvent, et ça, nul doute que Tom n'a pas dû l'oublier...

Revenons donc à aujourd'hui, et à nos 3 acteurs principaux: Tom, Bill et Bob.

Comme je vous le disais plus haut, tout ce que je vous raconte de 1999 depuis tout à l'heure, Tom l'a vécu, puisqu'il y était, et était même le jeune QB (cf photo ci-contre). Celui qui avait le beau rôle, celui qui prenait la place du Roi. Sauf que cette fois, petit détail: en 2020, c'est lui le "vieux", celui qui risque d'être remplacé et qui risque de perdre son trône. Autant vous dire que Tom n'a pas envie de ça, et autant vous dire qu'au moment où il a écrit son message d'avant-hier aux fans, il avait tout ça bien en tête.

Vous comprenez peut-être alors mieux certains de ses mots, certaines de ses phrases...

Vous comprenez aussi que je ne dirai pas ici si Tom restera ou pas aux Pats, mais je tenais à vous expliquer ce à quoi Tom pense forcement, pour l'avoir vécu de l'autre coté, il y a 20 ans... et ce qui pourrait avoir une influence sur son choix.

Mais comme j'en ai parlé, Tom n'est pas le seul acteur de la situation actuelle.
En effet, l'autre chose qu'il faut savoir, qui est en lien avec le passé, et qui est similaire à cette fameuse année 1999, c'est l'état d'esprit dans lequel se trouve Robert Kraft.

Kraft à cette époque n'a connu que Bledsoe comme QB, et ce dernier est pour lui comme son fils. Non, mieux, il est comme un fils qui porterait le projet que Bob a en tête depuis qu'il a repris la franchise: celui de devenir une équipe prestigieuse et prétendante au titre.
Le lien entre Kraft et Bledsoe est indéfectible et d'une immense profondeur. Les Bledsoe partent en vacances avec le propriétaire et sa femme, ils dinent tous les 4 ensemble, s'invitent tout le temps. C'est plus qu'une amitié qui les lie.
D'ailleurs on le voit encore aujourd'hui. Kraft invite très souvent Drew au Gillette, lui demande de donner le coup d'envoi de certains matchs, en fait le "capitaine d'honneur" il y a 2 ans en finale de conférence, l'invite à partir avec l'équipe championne en Israël (comme cet été), etc... Il fait tout simplement partie (comme Wilfork, Faulk ou Zolak) de l'organisation de la franchise, et ce, en plus de toutes les raisons dont je vous parle depuis le début de cet article, grâce à ce lien qui l'unit à Robert Kraft.

Vous comprenez alors quel a été le dilemme pour notre big boss il y a 19 ans, quand l'état de santé de Bledsoe lui permettait de rejouer et que s'est posée la question: doit-on remettre Bledsoe comme titulaire ou laisser Brady ???

Mais en réalité la réponse à cette question n'avait pas été donnée par Kraft. C'est Belichick qui avait opté pour la jeunesse en titularisant Tom au Super Bowl. Mais ne croyez pas que cette décision avait été simple pour quiconque. Tellement difficile pour Kraft à accepter, et difficile aussi pour Bill. Je me souviens en effet des milliers d'interviews de ce dernier expliquant qu'il ne savait pas encore qui il allait choisir. Que nous avions deux QB exceptionnels et que c’était tout sauf une situation facile à gérer. Idem pour choisir le QB a titulariser au Super Bowl XXXVI face aux Rams.
A ce moment là, Tom s'est blessé et c'est Drew qui joue la finale de conférence AFC à Pittsburgh face aux Steelers. Drew gagne ce match et devient champion AFC (cf photo ci-contre), comme 5 ans plus tôt. Sauf que cette fois, c'est en tant que remplaçant car c'est Tom qui a amené l'équipe jusque là. Mais ce jour là Bledsoe prouve qu'il a le niveau pour remporter les matchs à enjeu. Son expérience a parlé. Et à ce moment là, après ce match, énormément de monde pense que Bledsoe mérite d'être titulaire au Super Bowl.

Pendant 2 semaines, tous les fans, toutes les chaines et tous les journalistes se demandent qui de Drew ou de Tom, sera titularisé par Bill pour le big game. En réalité, même lui ne le sait pas. C'est finalement Brady qui est choisi, et nous savons maintenant que c’était le bon choix puisque choix gagnant.
Mais, ce qu'il faut se souvenir aussi, c'est qu'à ce moment là, moment si critique, Kraft ne s'est pas immiscé dans le choix de Bill. Il n'a jamais voulu le faire, et le revendiquait à l'époque. Il repondait que la décision serait prise par le coach, quand on lui demandait. Pourquoi, ne voulait-il pas, outre le respect qu'il portait à Bill (qui n'est à ce moment là pas du tout le dieu des coachs que nous connaissons aujourd'hui - ça aussi il faut l'avoir en tête)? Pour la simple et bonne raison qu'il aurait lui sans doute opté pour Bledsoe, de part son affection pour le QB vétéran, s'il avait eu à choisir.

Vous comprenez alors que là encore, nous sommes dans la même situation qu'à l'époque. Kraft ne changera pas son attitude et ne dira jamais à Bill (qui est peut-être maintenant encore plus respecté par Kraft) ce qu'il doit faire. Son relationnel avec Tom a beau être similaire à celui de Drew à l'époque, je suis absolument certain qu'il a actuellement l'impression (comme moi) de revivre la même chose qu'à l'époque.
Nul doute qu'il saura discuter avec Bill et Tom, mais que jamais, il ne se positionnera au milieu de ce duo.

Parlons maintenant du 3eme homme, du 3eme acteur du scénario d'aujourd'hui, parlons de Bill.
Kraft ne s’immisçant pas dans le duo, Bill est donc le décisionnaire avec Tom.
En effet, si BB lui dit qu'il ne compte pas autant sur lui que nous l’espérons, Tom partira. Ou dumoins, envisagera cette possibilité. Sauf que là nous l'avons vu, nous sommes dans une situation ressemblante à 1999, pas à 2001. C'est à dire que le remplaçant de Brady n'est pas connu comme l’était celui de Bledsoe en 2001. Stidham est là, oui, mais n'a pas encore prouvé. En tout cas il n'a pas prouvé qu'il était ce que Brady était en 2001.
Bill va donc, je pense, vouloir que Tom reste. Sauf que, et c'est là le but de mon article (essayer de comprendre comment peut penser Brady): Tom sait ce qu'il s'est passé jadis!
Il sait qu'avec une blessure, il est bon pour la touche, bon pour devenir à son tour le "has been", bon pour l'année de trop, bon pour se trouver un autre club. Et ça, il l'a bien entendu en tête en ce moment. Et cela jouera forcement dans sa décision de rester ou pas.

Maintenant que vous savez tout cela, vous comprenez sans doute les dilemmes que vivent Tom bien-sûr, mais aussi Kraft et Bill.

Quoi qu'il en soit, mon avis est le suivant: Bill veut que Tom reste, mais Tom aura besoin d'être rassuré. Aura besoin de savoir qu'il aura les armes pour regagner le titre s'il décide de rester. C'est là qu'il va parler avec Kraft. Et cela a déjà eu lieu (attention scoop FCFNEP), je peux vous assurer que pas plus tard qu'avant hier, une longue discussion en tête à tête a eu lieu entre Robert et Tom dans le bureau de Kraft. Bien entendu personne sait ce qu'il s'est dit dans les bureaux, mais il y a déjà eu discussion... Ont-ils parlé de tout ça? Ca je ne sais pas. Seuls eux deux le savent, puisqu'ils étaient seuls dans la pièce.
Si le big boss lui promet du renfort, alors il peut rester. C'est la seule alternative.
La seule, car cette année Tom a trop souffert du départ de Josh Gordon et d'Antonio Brown. Il a trop souffert de sa non-connexion avec Meyers, et de la jeunesse de Harry. Il a trop souffert des blessures de sa ligne offensive et de celles d'Edelman. Brady voudra du renfort. Kraft peut-il le lui promettre, je n'en sais rien. Mais pour moi c'est là dessus que ça se jouera, car même s'il vénère les Pats, adore ses fans, Tom ne  restera pas au Pats pour le plaisir, et considèrera toutes les propositions qu'il aura, comme avant lui l'ont fait Montana quand il était passé des Niners aux Chiefs, comme l'avait fait Manning quand il était passé des Colts aux Broncos, comme l'avait sans doute fait Pierce entre les Celtics et les Nets ou Jordan entre les Bulls et Charlotte...
Car, ayez bien en tête que tous ces joueurs voulaient rester dans leur club de cœur et d'origine, tout comme le souhaitait Bledsoe en 2001... Mais, on l'a vu avec ce dernier notamment, parfois les choix s'imposent à nous, à eux. Et croyez moi que si les Chargers, les Cowboys, les Colts ou autre lui proposent une équipe compétitive, avec des receveurs dignes de ce nom, une OLine qui le protègerait bien, avec un joli projet et une chance d'aller gagner un nouveau Super Bowl, il y réfléchira. Oui, je sais, ça parait incroyable, mais tout autant qu'il me semblait incroyable en 1999 que Bledsoe puisse un jour jouer ailleurs qu'aux Pats...


Le PsychoPats.

mercredi 8 janvier 2020

Ben, ce discret efficace


              La pression de la défaite de samedi commençant à se dissiper, il était temps de vous parler de quelque chose qui me tient à coeur et d'un joueur qui a joué ce soir là le dernier match de sa carrière dans la plus grande discrétion. Je parle bien-sûr de notre TE Benjamin Watson.

Celui que nous appelons "Ben", après avoir laisser échapper quelques larmes sur le terrain à la fin de la rencontre (cf photo), a en effet annoncé à la fin de celle-ci (toujours très émue) qu'il prenait à 39 ans officiellement sa retraite.

Je vous parle de ce joueur car il est l'un de mes TEs préférés de l'histoire des Pats et que c'est une nouvelle fois une page de notre glorieuse histoire qui se tourne.

Ben Watson avait été drafté par nos Pats au premier tour de la draft 2004 en provenance de l'université de Georgia (certains comprennent alors pourquoi j'étais si content à l'époque de le voir venir chez nous.)

Après 6 années aux Pats (de 2004 à 2009), partait pour Cleveland ou il allait passer 3 ans puis à New Orleans ou il en passa 4 pour finir avec une année à Baltimore, avant de signer (en début de saison) une dernière fois dans le club de son cœur: les Patriots.
Il passa donc en tout 7 ans chez nous, où il cumula 547 receptions et 44 TDs en 205 matchs.
Quel plaisir de le voir samedi soir impliqué dans le match avec 3 réceptions, et une vraie bonne connexion avec Tom, pour un total dans ce match difficile de 38 yards pour ce qui était donc son dernier match. Une performance à son image donc, efficace mais discrète. Ce joueur toujours disponible et très apprécié de ses partenaires n'aura pas marqué le club de ses stats, ou de ses participations au ProBowl (aucune), mais restera comme un joueur toujours prêt à servir le collectif, à rendre service et à permettre à l'équipe d'avancer; on l'a bien vu cette année quand on a fait appel à lui l'année post-Gronk. Tout sauf facile, mais il a bien sûr accepté.

Samedi soir il lachait dans les vestiaires: "
Vous savez, c'est difficile. J'aime tellement ce sport, mais il y a un moment ou il faut savoir raccrocher."

Je tenez donc à écrire ce petit article en son honneur, afin de le remercier de ses services rendus à l'équipe, et personnellement je garderai toujours en tête sa participation à la saison régulière parfaite en 2007, et plus particulièrement son match la même année, quand en playoffs, en Divisional face aux Jaguars, il permis avec ses 2 TDs de remporter ce match et avancer un peu plus dans ces playoffs vers un nouveau SuperBowl. Super Bowl perdu contre les Giants. Ce sera d'ailleurs mon seul regret avec ce joueur, ne jamais l'avoir vu soulever le Lombardi aux coté de Tom et consort...

Quoi qu'il en soit, je tenais à lui souhaiter une bonne retraite et Merci à toi Ben pour toutes ces années et ces moments. On ne t'oubliera pas. 🙏🏻


PsychoPats.

samedi 4 janvier 2020

Prevision Wildcard - Saison 2019-20


Bonjour à toutes et à tous,

Nous voici à quelques heures d'un match décisif, d'un match qu'on aurait préféré éviter, mais qui est là, pas le choix donc , nous devons le saisir, l'embrasser, l'affronter, le bouffer! Sinon c'est rideau ! Retour à la case départ, et dans nos canapés !
Mais plus facile à dire qu'à faire. Pour y parvenir il faudra répondre à quelques clés, voici donc mes clés pour cette rencontre, mes nombreuses clés vous allez voir!:

-  Ma première clé, est bien évidemment de contenir leur RB Derrick Henri, et pourquoi pas le maintenir en dessous des 100 yards. Ce sera extrêmement difficile vu qu'il est capable de les faire en une seule course, mais cette fois-ci il y aura en face de lui l'une des meilleurs défenses de la NFL, chose qui changera de ses exploits toujours réussis contre de mauvaises défenses au sol.
 Cette clé est donc LA clé du match. Comme l'a dit Tedy Bruschi pour gagner il faudra en défense  "tackler", c'est à dire arrêter l'adversaire, et ça commence obligatoirement avec leur RB qui a amassé 1540 yards cette saison et qui est LE joueur en forme de la ligue en ce moment.

- La seconde clé sera offensive, et une fois n'est pas coutume : il faudra protéger Tom.
Je regardais hier un match de 2013, et je voyais le temps qu'avait Tom pour lancer. Une éternité. Avec ce temps-là nous pourrions encore une fois aller au Super Bowl sans nul doute. Malheureusement nous le savons, notre ligne offensive n'est plus celle de l'époque, ni même celle de l'an dernier. Il faudra faire avec. Il faudrait que nos jeunes joueurs sortent le match de l'année afin de permettre à Tom de distiller ses passes comme au bon vieux temps. Un rêve? Peut-être... Peut-être pas.

- Dans le même registre de clé, ma troisième clé sera : un match important d'Edelman.
En effet, on se souvient l'an dernier des doutes que l'on avait sur notre équipe tout au long de la saison, mais encore plus en fin de saison quand notre liste de blessés augmentait, et que j'avais alors appelé lors de notre émission à revenir aux fondamentaux. Je pourrais en effet tout à fait mettre ceci (un retour à nos fondamentaux) de nouveau comme clé, tant nos blessés sont une nouvelle fois nombreux, et tant nous avons besoin de bases solides. Or, nos bases c'est quoi? En l'absence de Gronkowski et d'un jeu au sol conséquent (blessure de Develin oblige), et bien c'est le duo Brady-Edelman.
Sauf que, petit détail, Edelman est blessé. Selon mes informations il devrait néanmoins jouer ce soir (heureusement, sinon je crois que c'est même pas la peine de rentrer sur le terrain), mais sera-t-il à 100 % ? Ça c'est moins sûr. Personnellement j'en doute, et c'est du coup cette clé là qui me fait le plus douter. Le problème étant que si cette clé n'est pas respectée, nous n'aurons malheureusement pas beaucoup de chances de l'emporter ce soir. Wait and see...

- 4eme clé:  le duel dans le match entre les deux coachs: Mike Vrabel vs Bill Belichick.
Vrabel est peut-être l'ancien joueur qui connaît le mieux le système des Pats, et ce n'est pas pour rien qu'il est déjà avec sa nouvelle équipe en playoffs des sa 3eme année avec un bilan total de 18 victoires pour 14 défaites. Membre de notre équipe mythique aux 3 Super Bowls, excellent tacticien déjà sur le terrain, on voit qu'il l'est maintenant tout autant sur le bord de la touche. Nul doute que ce dernier est une clé dans les clés, et qu'il sera contrer Bill sur certaines de nos tentatives. On l'avait déjà vu l'année dernière lorsque il avait mené les Titans à la victoire (34 à 10). Bill saura-t-il donc se réinventer? Innover ? C'est peut-être là dessus que notre qualification se jouera.

- 5eme clé (et oui, match exceptionnel, nombre de clés exceptionnel) : Le duel entre nos defensive-backs et AJ Brown.
Joueur drafté cette année après notre Harry, avec plus de 1000 yards reçus en seulement 52 réceptions et ses 8 TDs, son rendement est bien plus important que celui de notre rookie. Il faudra donc le tenir, et l'empêcher de faire le big play, celui qui vous fait tourner une rencontre, et peut-être perdre un match de playoffs.

- 6eme clé (si, si, vous ne rêvez pas) : le duel des équipes spéciales.
Qui sait, est-ce que le match ne se jouera pas là-dessus ? Notre génie Matthew Slater versus leur punter probowler Kern. Un nouveau match dans le match donc, surtout quand on sait l'importance que requiert des équipes spéciales pour ville, et les qualités de leur punter (47,1 yards averaged on 78 punts) associé à celui de leur long snapper Brinkley choisi lui aussi pour le ProBowl.

Concernant mon prono, je mise sur une victoire des Pats malgré une peur immense de l'élimination, mais je n'arrive pas à miser contre les Pats, trop dur! Alors va pour un 23-21 pour les Pats!

Dernier petit point, qui n'est pas une clé je vous rassure, en plus de l'un de mes anciens chouchous Dion Lewis, nous affrontons ce soir aussi un certain Logan Ryan.... Je continue ou pas?
Alors autant vous dire que voir cet individu exploser de joie en cas de victoire de son équipe me rendrait un brin amer, voire m'agasserait un tantinet soit peu. Alors, plus que jamais : LET'S FUC*** GOOOO PATRIOOOOOTS!!!!!!!!!!!!!!!!

PsychoPats.

dimanche 15 décembre 2019

Week 15 - Saison 2019-20

Chers amis,

Je passerai sur les détails des dernières polémiques, tellement risibles et ridicules qu'elles ne mériteraient pas plus d'une ligne. Concentrons-nous donc sur cette partie, et ce match qui sera plus difficile que ce qu'il n'y paraît. En effet, les Bengals sous la houlette d'un Dalton revenu il y a seulement 2 matchs retrouvent un semblant de fond de jeu depuis, qui leur a permis de battre les Jets il y a deux semaines et à presque l'emporter face à Cleveland la semaine dernière. Il ne faut donc surtout pas prendre à la légère cette équipe, l'une des plus mauvaise de la ligue certes, mais qui sont capables quand même de belles choses, sans quoi nous pourrions avoir des surprises.
Mais commençons sans plus tarder pas mes clés pour cette rencontre :

- Pour l'emporter, il faudra tout d'abord poursuivre sur notre lancée, et continuer à trouver des automatismes en attaque.
Je pense notamment à Brady et ses receveurs. Et je compte donc sur nos rookies Harry et Meyers pour apporter dans ce secteur là, mais aussi à Sanu notre recrue qui a plus de mal que prévu à s'adapter. D'autant plus que chouchou Julian n'est pas sûr de jouer au moment où j'écris ces lignes...
Il faudra donc de belles connections entre Goat et ses WRs pour l'emporter dans l'Ohio ce soir.

- Deuxième clé: la classique, celle que je vous ponds tous les weeks (toujours en espérant qu'elle arrive en vain): varier le jeu!
Nul doute qu'en variant un peu le jeu, notre dernière rencontre perdue contre Kansas City aurait pu se finir différemment (surtout avec des arbitres plus compétents). Ce soir, c'est l'occasion de revenir un peu au som, et pourquoi pas donner des ballons à Michel, Burkhead ou White... A McDaniels de décider. Mais qu'il n'oublie pas que la dernière fois que nous avons perdu Develin, et donné toutes les responsabilités de l'attaque à Tom, ça s'est mal fini.

- 3eme clé : arrêter leur RB.
Notre défense a souvent du mal face aux equipes qui jouent beaucoup au sol. C'est ici le cas avec leur coureur Mixon qui a par exemple amassé la semaine dernière 146 yards, 6,3 yards par course et 1 TD.
Il faudra donc que notre défense soit au rendez-vous pour arrêter leur bulldozer, sinon...

- 4eme clé: les équipes spéciale.
Nous savons que cette année est une année particulière et de blessures. Ces blessures qui ont notamment touché notre special team, fait que nous tremblons à chaque FG, voire presque à chaque extra-point. Ça ne devrait pas changer ce soir. Idem pour les retours de punts ou de kick...

- 5eme clé, la dernière et peut-être la plus importante: la capacité de Tom et les siens à tenir face à la polémique.
En effet, après les pseudo-polémiques nous impliquant soit disant dans un espionnage des indestructibles Bengals, voila que Tom serait en partance pour les Bears, l'ennemi Dolphins ou l'ennemi Steelers (on imagine bien Gisèle faisant son yoga devant les grues de la capitale de l'acier).
Tout cela nous fait plus rire qu'autre chose, mais certains joueurs pourraient commencer à être agacés par ces idioties. Il ne le faudra pas ce soir, à un moment donné où nous devons absolument l'emporter et gagner des matchs afin d'assurer une bonne position à l'aube des playoffs. Alors, comme on dit chez nous: DO YOUR JOB!!!

Nous jouons donc ce soir un match relativement facile, mais qui peut s'avérer être un match piège si on le prend à la légère. Mais je mise sur une équipe soudée prête à en découdre et donc sur une victoire des Pats 30-10. Et pour notre jeu des pronos, je mise sur 70 yards cumulés pour nos 2 WRs rookies et sur Edelman pour jouer malgré son épaule délicate et son genou douloureux et pour finir leader de l'équipe en TDs à la réception.

À ce soir! Et fermez leurs leurs clapets à tous ces haters!!!

GOOOO PAAAAAAAAAATS !!!!!!


PsychoPats.

dimanche 8 décembre 2019

Prévision Week 14 - Saison 2019-20

Chers membres,
J'étais un peu pris ce weekeed et n'ai donc pas eu le temps de faire mon habituelle prévision d'avant match. J'ai donc demandé à mon Caporal "Cédric de L.A" de s'en charger.
Voici donc sa prévision. Merci à lui pour cette aide.

"Lors de la parution du calendrier de cette saison, ce dimanche 8 décembre a été marqué d’une croix. Fans, journalistes, amateurs, tout le monde avait pris rendez-vous pour ce remake de la dernière finale de conférence AFC. 
A 22h25, Tom Brady & Co vont recevoir Patrick Mahomes & Co. Une opposition entre deux équipes aux tendances différentes.  
Mais avant de rentrer dans les clés de cette rencontre, rappelons le contexte pour les Pats. La semaine dernière, les hommes de Bill se sont inclinés dans le Texas face à une équipe de Houston tout simplement plus forte. Pourquoi ? Comment ? Brady fini ? Tout cela a été débattu ou lu toute la semaine. Une chose est sûre, les Pats n’ont plus le premier seed de la conférence AFC et la division n’est pour l’heure pas acquise vu que les Bills sont à un match. Et dans quelques semaines se profile un match de division qui décidera peut-être du sort du seed des Pats en playoffs. 
Ce match qui ne devait être qu’un simple match de gala revêt une importance plus capitale pour la saison des Pats sachant que dans le même temps à lieu un duel Ravens – Bills. 
Invaincus contre une équipe de l'AFC depuis 42 matchs à Foxboro quand Julian et Tom sont ensemble sur le terrain, est-ce que ce match va mettre fin à cette série ? Réponse dans la nuit. En attendant, voici les quelques clés à suivre qui feront basculer la rencontre d’un côté ou de l’autre. 
  • - 1ère clé : couvrir Hill et Kelce. 

Gros duels pour l’escouade aérienne des Pats. Le receveur Tyreek Hill et le TE Travice Kelce sont les cibles préférées de Mahomes. On suppose que Gilmore va être en couverture sur le WR des chiefs. Attention à la vitesse de ce joueur qui a pu faire tant de mal par le passé contre les Pats. Les safeties vont avoir un rôle important à jouer dans la couverture des jeux longs. Kelce est un TE puissant nos Linebackers vont avoir fort à faire et notamment Jamie Collins sur la protection des passes courtes. 
  • - 2eme clé : la pression sur Mahomes. 

Il va falloir mettre la pression sur Mahomes tout en le gardant dans la poche. Le QB des chiefs fait partie des tous meilleurs QB de la ligue pour ce qui est de l’improvisation. Bill (père et fils) ainsi que Jerod vont sûrement préparer un plan de match défensif dans ce sens. 
  • - 3eme clé : le plan de jeu offensif des Pats : l’alternance c’est maintenant. 

On l’a vu lors des matchs précédents l’alternance et le conditionnement par le jeu au sol, n’ont jamais été l’approche tactique privilégiée par Josh McDaniel. Par choix ou par raison. Nous ne le savons pas. Cela fait débat au sein même du staff si cette approche n’est pas simplement voulue par les Pats. En tous cas, pour gagner ce match, les Pats vont devoir clairement alterner le jeu au sol et le jeu à la passe. Le peu que l’on a vu de Michel, il pouvait être performant, si les Pats veulent la victoire. Il va falloir qu’ils insistent plus au sol. 
  • - 4eme clé : l’approche mentale et l’importance de ce match dans la stratégie de la franchise. 

Comment les Pats et le staff vont aborder cette rencontre ? Un signal peut être envoyé à toute la ligue en s’imposant avec la manière. Est-ce que l’équipe va rester sur un schéma identique aux semaines passées ? Ou mettre les ingrédients pour aller chercher cette victoire importante pour le seed en playoffs ? En espérant un faux pas par exemple des Ravens à Buffalo. Se faire respecter à la maison, c’est aussi un point clé en vue des playoffs. Tout cela, on va le savoir très vite dès l’entame de la rencontre. 

2 / 2
  • - 5eme clé : le rythme du match. 

On en parlait juste au dessus. Savoir se faire respecter à la maison c’est important. Donc aux Pats d’imposer le rythme du match et ne pas laisser les Chiefs installer leur jeu. Et notamment au sol, également avec un Mccoy qui peut être toujours dangereux. 

  • - 6eme clé : qui dit match serré dit équipe spéciale. 

On connaît la force des Pats sur les équipes spéciales. Il va falloir encore un gros Jack Bailey pour faire reculer les Chiefs le plus loin possible. Et quid de l’état de santé de Nick Folk de retour tardif dans l’équipe, il a eu peu de temps pour s’entraîner. Tout cela aura son importance. Le match peut se jouer sur un coup de pied raté. 

Il y a énormément d’enjeux dans cette rencontre qui s’annonce importante dans la saison régulière des Pats. Alors on compte tous sur vous pour donner de la voix et être présent dès 22h25 pour le coup d’envoi de la rencontre avec tous les membres sur la page."

Voilà donc la prévision de notre Ced, et je me permettrais juste de rajouter (même si vous le savez déjà) que la 3eme clé sera pour moi la plus importante. Mais nul doute que ce soir ce sera mis en place, je suis confiant!

Je mise donc sur une nette victoire et un grand message à la ligue: 34- 13 pour les Pats, avec pour notre jeu des pronos un Brady qui lancera +30 yards que Mahomes.

PsychoPats.

dimanche 1 décembre 2019

Prévision Week 13 - Saison 2019-20


Chers membres,

Les semaines se suivent et se ressemblent, en effet ce soir encore nous affrontons de nouveau un très gros adversaire, mais cette fois-ci de la conférence AFC. La victoire sera peut-être encore plus importante donc que la semaine dernière (face aux Cowboys) quand on pense à la course aux playoffs.
Ce match face aux Houston Texans aura lieu de plus à l'extérieur, au Texas. Après la pluie "foxborienne" ce sera un temps plus sec et plus propice au jeu et donc peut-être aux points. Nous devrions donc assister un match plaisant, et pourquoi pas fourni en points.
Mais avant de parler de score et de points, parlons d'abord de mes clés pour ce match. Car pour remporter une 11eme victoire, il faudra mettre en place certaines choses et en respecter d'autres.

- Ma première clé : le duel entre Hopkins et Gilmore.
Ce sera là un match dans le match, et il faut le dire: un affrontement de titans. Notre Gilly en forme étincelante une nouvelle fois la semaine dernière, sera cette fois-ci face à l'un des meilleurs receveurs de la ligue, ce qui devrait nous offrir un spectacle exceptionnel. Espérons que notre CB sera aussi bon face au magicien receveur des Texans que ce qu'il l'a été contre celui des Cowboys (Cooper) qu'il avait tout simplement éteint avec zéro réceptions!
Ce soir encore, le vainqueur de ce duel pourrait être le vainqueur du match.

- Deuxième clé: la poursuite sur la bonne voie de notre Oline.
Le retour de Wynn était ce que nous attendions peut-être le plus depuis des semaines, et bien nous ne sommes pas déçu. Notre LT de 2eme année a su rassurer les fans mais surtout Tom qui a semblé bien plus à l'aise (et surtout moins stressé quand il devait passer) que lors du match précédent.
Cette semaine, cette confiance revenue devrait permettre à Tom et notre attaque de continuer à varier le jeu et poursuivre sur cette belle pente positive. Enfin!

- Ma troisième clé concernera bien entendu le très bon QB adverse, qui a pendant longtemps (avant la Lamar Jacksonmania notamment) tenu la corde pour le titre de MVP. Même si je fais parti de ceux qui n'y croient pas du tout, il faut reconnaître que Watson est devenu bien plus régulier, et que ce ne sera pas le même QB que nous affronterons ce soir que celui que nous avions en face en septembre 2018 quand le FCFNEP se rendait au Gillette pour sa réunion annuelle. Ce sera plus dur ce soir, et pour l'emporter il faudra museler celui par qui le danger peut arriver autant par la passe que par le sol.
Notre front seven devra donc exceller pour mettre une pression de chaque instant sur lui afin qu'il ne puisse pas trouver ses cibles, aussi talentueuses que lui.

- Quatrième et dernière clé: le facteur X.
Vous savez que certaines rencontres basculent sur des éléments assez étonnants, qui échappent à toute logique et toutes prévisions, et bien ce soir ce n'est pas un facteur X mais plusieurs qui pourraient avoir une influence sur le match. Tout d'abord, l'état de santé de nos joueurs, dont certains ont été touchés par un virus ces derniers jours, et ont même voyagé dans un second avion pour ne pas contaminer toute l'équipe. Ensuite, nos équipes spéciales et tout particulièrement notre kicker. En effet, après avoir perdu Gostkowski en début de saison, et changé à plusieurs reprises de kicker, ce sera encore une fois un nouveau K qui entamera la partie sous nos couleurs. En effet Nick Folk qui a dû se faire opérer d'une appendicite y a quelques jours, sera remplacé par Kai Forbath (ex K des Vikings) signé y a 2 jours.
Tous ces éléments pourraient donc logiquement avoir une influence sur le match, et malheureusement il se pourrait que cela ne le soit pas en notre faveur...

Concernant ma prevision, même si je pense que ces Texans ne sont pas à prendre à la légère je pense que les Patriots sont sur une nouvelle pente, et qu'ils ont passé la seconde. Je mise donc sur une victoire des Pats 30 à 20. Beaucoup d'entre vous ont misé sur des scores plus serrés, 7 points, voire 3 points. Pour ma part, l'approche des playoffs me fait penser que nos hommes vont se remobiliser et dominer Houston. En tout cas je l'espère!

Sur ce je vous dis à dans quelques heures (2:20 du mat heure française) pour suivre tous ensemble sur notre page FB cette rencontre primordiale pour la suite de la saison, et peut-être les playoffs.

A tout à l'heure!

GO PATS!


PsychoPats.

dimanche 24 novembre 2019

Prevision Week 12 - Saison 2019-20

Bonsoir à toutes et à tous,

Ce soir ce sera un énorme match qui nous attend, avec une confrontation entre les Cowboys et les Patriots. Le match que tout le monde attend, que nous avions tous coché sur le calendrier quand il est sorti, un match que certains membres du fan club ont voulu absolument aller voir (et qui seront ce soir d'ailleurs dans le stade. Nous penserons d'ailleurs fort à eux et comptons sur eux pour représenter dignement le FCFNEP dans notre "Maison".).
L'excitation sera donc au rendez-vous ce soir, sauf que ce match sera tout sauf une formalité.
En effet, nous affrontons là l'une des équipes les plus en forme du moment en NFL. Et nous les affrontons au moment où nous, nous ne sommes pas au mieux. En effet, outre les doutes de ces derniers temps et de ces derniers matchs, nous faisons face a une innombrable série de blessés, dont certains tellement importants pour le bon fonctionnement de l'équipe.
C'est donc une équipe décimée par les blessures qui affrontera l'équipe en forme de Dallas. Nul doute que ce match ne sera pas une partie de plaisir et que certaines éléments devront être absolument mis en place si nous souhaitons l'emporter. Voici donc mes clés pour l'emporter ce soir:

- Première clé: le retour de notre LT Isaiah Wynn et d'une certaine stabilité en Oline.
Il est peut-être avec Develin l'absent qui nous aura le plus manqué ces dernières semaines. Sans lui, nous avons vécu un véritable cauchemar pendant plusieurs weeks. Ce pauvre Newhouse aura eu beau tout essayer, il n'aura pas réussi à nous faire oublier notre tackle de 2eme année.
Le retour de Wynn devra donc nous rassurer enfin quant à l'équilibre de cette ligne offensive, et devra permettre de protéger (enfin!) dignement notre GOAT de QB.
Face à Quinn (8,5 sacks!), Lawrence (4,5), il aura du boulot!
Sera-t-il la clé de notre attaque? Celui par qui Tom pourra de nouveau distiller ces passes et disséquer calmement les défenses adverses ? Réponse ce soir. En tout cas nous l'espérons de tout notre cœur de fan.

- La seconde clé sera pour moi le duel entre notre défense et Ezekiel Elliot.
En effet, les Cowboys possèdent au sein de leurs effectif l'un des meilleurs coureurs de la ligue, et nous savons que de notre côté nous avons toujours un peu de mal face aux gros RBs.
Face à celui qui a amassé jusque là plus de 880 yards, qui a marqué déjà 7 TDs et qui fait 4,6 yards par course, il faudra absolument que nos LB et nos DTs sortent un gros match. Sans ça, il se pourrait que nous passions une mauvaise soirée.
Hightower, Van Noy, and Co, nous comptons sur vous !

- Ma troisième clé sera toujours en lien avec l'attaque des Cowboys et sera: le duel entre celui dont le membre Thierry m'a acheté le maillot hier au ProShop, j'ai nommé Gilly Gilly Gilly et leur WR vedette de receveur probowler Amari Cooper.
En effet, le joueur de Dallas a expliqué cette semaine dans la presse qu'il avait à cœur de faire mal aux Patriots lors de ce match avant de rajouter que jamais il ne voudrait jouer sous nos couleurs. (Ça tombe bien, même en manque de receveurs nous ne te voulons pas Amari!) De plus, Cooper le WR des Cowboys en est à 56 receptions, quasi 900 yards et 7 TDs en 10 matchs pour le moment!
D'où l'importance de ce match dans le match qui sera à suivre de très près tant il pourrait avoir une influence sur le score final.

- Quatrième clé : notre jeu au sol et le schéma tactique choisi par McDaniels.
Notre coach offensif possède en effet la fâcheuse habitude de donner les commandes de notre attaque à Brady dès lors qu'il sent que notre jeu au sol ne fonctionne pas. Il l'a très souvent fait les années précédentes, ou lors du Super Bowl LII face aux Eagles, et à chaque fois, cela s'est avéré être une erreur. Pendant des années, cette sorte de "peur" tactique de sa part m'a rendu fou, mais depuis quelques années il y a eu quelques changements, et quelques tentatives qui m'ont redonné de l'espoir. Je garde donc espoir pour ce soir, d'autant plus que Tom semble un peu touché un coude et qu'il serait donc suicidaire d'opter pour un jeu "tout pour la passe".
J'espère donc voir briller Michel, White and Co ce soir. (J'aurai donc pour l'occasion le maillot de Michel sur mes épaules ! Cela avait porté bonheur lors d'un certain SuperBowl, j'espère que ce sera de nouveau le cas…)

- Cinquième (une fois n'est pas coutume) et dernière clé: le retour de notre WR Harry.
Notre rookie, blessé depuis le début de la saison, devrait faire son retour aujourd'hui. Il ne devrait pas, vu les conditions énoncées dans clés précédentes, finir à plus de 100 yards, néanmoins j'ose espérer qu'il puisse apporter un soutien à Edelman dans le jeu aérien et une autre option à Tom.
Si c'est le cas, après les départs de AB, Gordon, et les blessures de Sanu et Dorsett, beaucoup d'espoir pourraient alors apparaître au sein de l'équipe, et chez nous autres supporters.

Vous le voyez donc, ce match ne sera pas simple, et chaque clé aura son importance. Ce match pourra donc basculer d'un côté ou de l'autre à tout moment. Néanmoins si nous parvenons à appliquer correctement le schéma tactique exposé dans la clé numéro 4 et que les autres clés sont respectées, nous devrions parvenir à nous faire respecter sur nos terres ce soir. Nous l'espérons en tout cas, car après la défaite à Baltimore, le match difficile à Philadelphie, il faudra vraiment un match référence à domicile ce soir pour nous rassurer. Je pense de plus à nos 2 membres Thierry et Vincent présents sur place pour qui il serait inenvisageable d'avoir fait tout ce chemin pour assister à une défaite. Pour toutes ces raisons, je mise sur une victoire des Pats 17-16 dans un match serré dans des conditions difficiles qui devraient nous aider, et compte aussi sur vous tous chers membres pour être présents ce soir à 22h30 sur notre page FB afin d' encourager dignement nos joueurs!

Go Pats! Go FCFNEP!


Votre PsychoPats.

dimanche 17 novembre 2019

Prévision week 11 - Saison 2019-20


Ça y est, nous nous sommes bien reposés, nos Pats aussi et sommes maintenant prêts après cette bye week à en découdre avec ces satanés Eagles! Et c'est ultra remontés que nos Pats se présenteront sur la pelouse de Philadelphie, avec notamment un Tom qui aura à cœur de venger la dernière fois que nous les avons rencontrés, lors d'un certain Super Bowl ou ce dernier avait tout simplement battu le record de passes dans un Super Bowl!

Tout ça m'amène directement à ma première clé pour ce match, il s'agit là de:

- La performance du GOAT.
En effet, si ce dernier est assez en retrait depuis le début de la saison, nul doute que cette fois-ci nous assisteront à un gros match de Tom.
En plus d'avoir à cœur de battre les Eagles, il aura eu une semaine de plus pour travailler ses automatismes, ces fameux automatismes dont je parle si souvent, et que j'évoquais il y a peu lors de notre dernière Grande Émission.
Une semaine de plus à bosser ses passes avec des joueurs qu'il connait peu, comme Sanu, mais aussi Harry qui pourrait faire son retour lors de cette rencontre!
Je compte donc sur Tom mais aussi sur McDaniels pour lui laisser les rennes de notre attaque afin de la faire enfin vivre comme il se doit en proposant aussi des jeux originaux qui surprendront l'adversaire.
Je pense de plus que la deuxième phase de notre saison sera rythmée par les performances de Brady, et que ce sera par lui que les Pats passeront la seconde.

- Mais pour voir une belle performance de Tom, ce dernier a besoin d'une ligne digne de ce nom. La ligne offensive sera donc ma seconde clé.
Oublions Newhouse, oublions les petits résultats en yards de Michel, oublions l'absence de Develin, la saison acte 2 recommence ce soir, et je suis certain que le druide de notre Oline (Scarnecchia) aura mis en place quelque chose de solide, que Bill l'aura accompagné la dedans et que Tom pourra conduire enfin l'attaque comme nous l'espérons depuis des semaines.
J'annonce ce soir un gros match de notre attaque... enfin!

- Si Tom veut pouvoir lancer, notre attaque se doit d'être imprévisible. Pour ça, McDaniels devra varier les jeux et surprendre l'adversaire. Notre jeu au sol doit donc peser. C'est là ma troisième clé.
Je compte donc sur un bon match de tous nos RBs, mais pas que Michel, non, White and Co devront surprendre l'adversaire et gagner des yards de tous les côtés pour permettre à Tom de développer son jeu et tisser notre toile d'araignée.

- Mais si je mise sur l'attaque pour ce match, je mise aussi sur une "reprise" de notre défense. En effet, après le match un peu léger de la semaine dernière nos Boogeymen auront a cœur eux aussi de prouver qu'ils sont toujours là et que l'on peut toujours compter sur eux. Avec des armes comme Ertz ou mon idole de Penn State Miles Sanders, le danger peut arriver de toutes les parties du terrain. Rajoutez à ça le talent de Wentz et vous obtenez une équipe capable de battre n'importe qui. Sauf que ce soir, même si ce sera dur de gagner en terrain plus qu'hostile (un des stade les plus "haineux" de la ligue), notre défense saura, j'en suis sûr, relever le défi et faire taire ce public, qui s'il est très présent quand il sent son équipe gagner, devient très vite hostile mais cette fois envers sa propre équipe lorsqu'elle est menée. Alors, profitons de cela, et faisons douter leurs joueurs. Le plus vite sera le mieux. Et c'est là ma dernière clé:

- 5eme clé: les faire douter très tôt dans le match en marquant vite.
Nous avons par le passé eu tendance à réagir après être menés. C'est un peu ce qui s'est passé y a 2 semaines face aux Ravens (et ça n'a d'ailleurs pas suffit). Cette fois, pas de ça! Nous devons marquer des points rapidement et taper là ou ça fait mal!
Mes clés précédentes se rejoignent donc dans celle-ci: Tom devra avec son attaque marquer très vite des points au tableau d'affichage, et notre défense faire douter Wentz et les siens tout aussi rapidement. Avec ça, nul doute que nous l'emporterons en Pennsylvanie!

Concernant mon pronos, je mise donc vous l'aurez compris sur une victoire assez franche de nos Pats avec une belle prestation de notre attaque 30-20.

Sur ce, à dans quelques minutes (22h30 heure française) devant notre Page FB pour suivre tous ensemble cette rencontre primordiale pour la suite de la saison!

Go Pats!


Votre PsychoPats.

dimanche 3 novembre 2019

Prevision week 9 - Saison 2019-20

Chers membres,

Voici ma prévision de la semaine ainsi que mes clés pour cette rencontre face à l'un de nos plus grands ennemis : les Ravens de Baltimore.

- La première : sera le duel entre l'attaque imprévisible des Ravens et notre défense.
En effet, Baltimore est l'une des équipes les plus imprévisible en attaque. Avec leur QB Lamar Jackson capable de courir autant qu'un RB, la menace pourra venir autant des airs que du sol.
Or, les Pats ont souvent eu du mal face à des équipes aux multiples menaces et aux QBs mobiles: les Bills par le passé, Cam Newton ou autre...
Notre défense, la meilleure du pays, vivra donc lors de ce match un test énorme. S'ils parviennent à arrêter cette attaque versatile, un message sera lancé à toute la ligue, et les Patriots s'imposeraient là comme les grands favoris de l'AFC, voire de la NFL.
Cette clé sera donc la plus importante. Si on arrive à empêcher Jackson de developper son jeu et ses improvisations nous gagnerons. Sinon...

- Seconde clé: les connections entre Brady et ses WRs.
J'espère qu'une certaine stabilité va s'installer. Après la signature de Gordon aux Seahawks, Brady qui commente les publications d'Antonio Brown sur les réseaux sociaux, le retour de l'injury reserve d'Harry, il y a encore du travail dans ce registre. J'espère que les automatismes vont continuer à se mettre en place, et que Tom sortira ainsi un grand match. Je compte sur lui, je pense qu'on ne gagnera pas ce match sans lui.

- 3eme clé: mais pour ça, il devra être bien protégé.
Toujours la même clé donc: la ligne offensive.
Cette dernière devra tenir la route face à des LBs et autres defensive linemen qui se rueront sur notre QB.

- Dernière clé: nos équipes spéciales.
 Je pense que ce match sera serré, et vu le renvoi de notre kicker il y a quelques jours, Et la signature de Nick Folk qui nna plus kické en NFL depuis 2016, qu'est-ce que cela va donner de notre côté? Je n'en sais rien, mais ce qui est sûr c'est que ce sera une des clés de cette rencontre. Surtout quand on sait qu'en face il y a Justin Tucker, le meilleur K de la ligue...

Concernant mon pronostic, je mise sur une défaite de nos Pats, la première de la saison. En effet, les Ravens sont une de nos plus grandes bêtes noires,  et le fait que nous jouons là-bas ce soir fera pour moi la différence. Chez nous cela aurait été plus jouable, mais à Baltimore et avec la situation un peu bancale du moment, malgré nos 8 victoires en 8 matchs, je pense que la mission sera un peu trop difficile ce soir. Mais ça n'est pas très grave, cela permettra à tous les haters de se déchaîner, de penser que nous sommes cuits, alors que nous sommes simplement en plein réglages.
Bien-sûr j'espère me tromper, et serait tellement heureux même, mais en attendant je mise sur un 27-24 pour les Ravens.
Mais pour ceux qui me suivent et se souviennent, vous ne serez pas surpris puisque je prévois cela depuis de nombreux mois: https://fcfnep.blogspot.com/2019/04/analyse-calendrier-2019-20.html?m=1

Sur ce, rendez-vous dans quelques minutes pour commenter en live sur notre page FB comme toujours cette rencontre et voir à quel point je me suis trompé dans mon prono! hahaha

Go Pats!


PsychoPats.

dimanche 27 octobre 2019

Prévision Week 8 - Saison 2019-20

Chers membres,

Nous nous présentons lors de ce week 8 avec la ferme intention d'accroître notre avance en AFC, c'est-à-dire en gagnant notre 8eme match en 8 rencontres.
Mais cela ne sera pas chose facile. En effet, comme je le rappelais sur notre page Facebook tout à l'heure, notre dernière rencontre face à Cleveland n'avait pas été facile. J'avais la chance ce jour-là d'être dans les tribunes, et j'avoue être allé au stade un peu la fleur au fusil (sans doute comme nos joueurs d'ailleurs), mais très vite j'allais comprendre que les Browns n'étaient pas venus là pour faire de la figuration. Rapidement nous allions être menés au score, et il fallu le génie de Tom pour nous ramener sur le droit chemin et l'emporter sur un comeback dont il a le secret. Un des plus beau scénario de match qu'il m'ait été donné de voir (digne d'un certain SuperBowl), et bien sûr le plus beau qu'il m'ait été donné de voir en tribune. Or, à l'époque c'était un Cleveland assez faible que nous avions affronter. Ce soir c'est une toute autre équipe, une équipe prête à en découdre, qui aimerait tous simplement être un jour les nouveaux Patriots de la ligue. Rajoutez à ça toutes leurs stars, et vous comprenez que ce match s' lannonce bien plus difficile que ce dernier de 2013. Il faudra donc être autrement meilleurs que la dernière fois sinon nous perdrons, tout simplement.
Pour l'emporter, il faudra donc respecter certaines règles, certaines clés. Les voici :

-  Le duel entre OBJ et Gilly.
Gilmore est le meilleur cornerback de la ligue actuellement (les critiques de certains à son arrivée sont bien lointaines maintenant et tant mieux). Mais il y aura ce soir en face l'un des tout meilleurs receveur de la NFL. Ce joueur, que je ne porte pas dans mon cœur vous le savez, est capable du meilleur comme du pire. Et s'il nous a très souvent habitué au pire, dans les grands matchs, quand les caméras et les projecteurs sont pointés sur lui, il est capable de nous sortir un énorme match. Parlez-en aux new-yorkais… Il faudra donc un Stephon des meilleurs jours, pour l'empêcher de marquer des points au tableau d'affichage, et de taper là où ça pourrait faire mal.
De plus, il a affirmé dans les médias ces derniers jours qu'il rêverait de jouer pour Tom Brady. Inutile donc de vous dire la motivation qu'il aura ce soir de prouver à ce dernier qu'il est le receveur que les Pats doivent un jour recruter. À Gilly de lui faire comprendre que non nous n'attendons pas après lui.

- Arrêter leur RB vedette Chubb.
C'est un monstre qui va arriver ce soir sur la pelouse du Gillette. Ancien de l'université de Georgia, tout comme notre coureur Michel, Après le dernier Super Bowl, il y aura donc un nouveau duel énorme entre Michel et un autre coureur de Georgia. Cette fois ce sera pas Gurley mais Chubb; un tout aussi bon RB qui peut faire basculer une rencontre à lui tout seul.
Notre défense devra donc être exemplaire, et prouver que ce n'est pas que contre les petites équipes que nous brillons. Ce soir c'est un énorme test au sol que notre défense va subir, je compte notamment sur nos LB pour marquer de leur empreinte le match. Et particulièrement à Jamie Collins qui retrouvera ses anciens coéquipiers. Lui aussi aura un message à faire passer ce soir. Allez chouchou, je compte sur toi !

- La météo.
De nombreux membres du fan-club sont sur place ce soir, nous pensons notamment à Igor, Mandy, Alban, Christian, Mike, et d'autres… et pour ceux qui ne connaissaient pas, ils vont enfin connaître ce qu'est un vrai match de football à Foxborough, à savoir une pluie fine qui vont mouille au plus profond de votre chair de la première seconde de la journée jusqu'à la dernière de l'après-match. Le tout accompagné d'une rincée un peu plus violente de temps en temps. La mi-temps sera longue, le tailgate détrempé, le quatrième quart n'en finira plus. Les os mouillés, ils retourneront à leur voiture congelés, ils greloteront tout le retour en voiture mais se diront qu'ils ont vécu une expérience unique, et malgré tout ça ils auront le plus grand des sourire ! C'est en tout cas ce que je leur souhaite, car cela voudra dire que nous avons gagné, car vivre tout cela avec une défaite au bout est vraiment une très mauvaise expérience par contre. Croyez-en la longue mienne.
Donc si cette journée sera difficile pour nos amis fans, nul doute qu'elle le sera aussi pour les joueurs. En effet, les ballons glisserons, les tracés se feront dans la boue, et les plaquages seront appuyés. Il faudra être grand ce soir pour l'emporter, mais surtout il faudra être de vrais guerriers. C'est en tout cas le football que nous aimons en Nouvelle Angleterre et nous allons être servis ce soir .

- Quatrième clé, notre Oline.
Il y aura-t-il un match ou je ne marquerais pas cette clé ? Je n'en sais rien, mais je l'espère. Mais vu les prestations de certains joueurs dans cette ligne offensive je continuerai à la mettre un petit moment je pense…
Mais malgré tout, ça passe… car on gagne. Mais je pense que contre une grosse défense ca peut piquer. Est-ce que cela piquera face aux Browns, c'est une éventualité.
Dans ce cas, une nouvelle fois Tom ne pourra pas être à l'aise, et trouver ses cibles convenablement.
Or ça fait plusieurs matchs que ça dure, et nous aimerions vraiment maintenant voir Tom trouver son rythme. Mais pour ça, il faut retrouver une ligne offensive digne de ce nom, sinon il ne peut pas, tout Brady qu'il est.

- Une fois n'est pas coutume, je donnerai ce soir une cinquième clé : elle sera: nos receveurs.
En effet, après le départ d'AB, le retrait de Gordon il y a quelques jours, et l'arrivée de notre nouvelle recrue Sanu, notre corps de receveurs est une nouvelle fois modifié.
Il s'agirait vraiment maintenant de trouver une stabilité (aussi) dans ce secteur là. Sans ça, cela pourrait faire beaucoup pour que notre pauvre Tom, beaucoup pour qu'il puisse trouver un certain rythme pourtant indispensable. Il a beau être un dieu, sans ligne, et avec des receveurs chaque jour différents cela paraît peu jouable. Bien sûr, jusqu'ici, malgré tout cela, il a réussi à nous amener 7 victoires en 7 matchs, mais attention de ne pas trop lui en demander, et attention que tout cela ne fatigue pas notre GOAT. On en aura besoin en playoffs!

Voilà pour mes clés, concernant le prono de ce match, je peux le donner car vous êtes très nombreux à avoir déjà donné le votre, donc si en général je le donne en privé à notre responsable des pronos, cette fois-ci je vous le donne. Je mise donc sur une victoire 28 à 14 de nos Pats et pense que Tom lancera 306 yards.

Sur ce, je vous dis à dans quelques minutes sur notre page FB poursuivre en direct comme à notre habitude c'est encontre humide !

GO PATS!!!



Psycho'

lundi 21 octobre 2019

Prevision Week 7 - Saison 2019-20

Chers membres,

 Peu de temps ce soir pour vous faire une vraie belle grosse révision comme j'essaye de le faire d'habitude, mais tout de même le temps de vous poser ici quelques clés et vous donner mon avis pour ce match. Si vous aviez lu en début de saison mes pronostics match par match vous vous souvenez peut-être alors de la difficulté que j'avais prévu pour ce match. Plusieurs mois plus tard, je pense toujours la même chose, à savoir que ce sera beaucoup plus difficile que ce que certains le prevoient.

Si nous voulons l'emporter, il faudra:

- Reussir à imposer un jeu de passe en profondeur.
Avec l'absence de Josh Gordon, notre jeu aérien sera amputé d'un élément primordial dans le deep. Ce sera peut-être alors encore à Dorsett de répondre présent et proposer des solutions à Tom.
Edelman aussi pourrait être la réponse aussi, s'il continue à prouver son retour en force. A voir...

- Notre backfield.
Avec le retour de Darnold, les Jets ne sont pas la même équipe que nous avions rencontré il y a quelques matchs. Nul doute que ce dernier aura un réel impact dans le jeu en profondeur des Jets et donc sur notre backfield. De plus, Demaryus Thomas après notamment ces derniers propos dans la presse, aura à cœur de faire parler de lui. D-Mac, Jones et Gilly auront donc du boulot et devront calmer les ardeurs du jeune ancien QB de l'université de USC.

- Notre Oline.
Oui, je sais, c'est la 7eme fois en 7 matchs que je mets cette clé. Mais ce soir une Oline solide sera de nouveau une priorité pour l'emporter. En effet, les Jets comptent blitzer un maximum face à nous, et leurs DEs auront à cœur de sacker Tom, voire tenter plus. Je ne parle pas de malheur mais une mauvaise Oline pourrait carrement être dangereuse pour notre QB ce soir. Alors, pas de bêtises les gars, protégez nous Tom comme il se doit!

- Nos LBs face à Bell.
L'ancien RB des Steelers a annoncé il y a peu dans la presse (oui ça parle toujours beaucoup à New York) qu'il allait de nouveau faire parler de lui et redevenir dominateur dans la ligue. Ce serait donc dommage que cela arrive ce soir. Pour empêcher un tel scénario nous aurons besoin d'un bon match de Hightower et ses compères.
Un vrai duel dans le match donc, dont le résultat pourrait avoir une influence majeure sur le score final.

Vous l'avez compris, ce match de division sera une nouvelle fois une guerre de tranchées et nos hommes devront être au top, surtout ne pas prendre de haut cette équipe des Jets qui n'aura rien à perdre et se montrer exemplaires, sinon...

il est temps pour moi de vous donner mon prono: victoire des Pats 27-17. Allez, rendez-vous cette nuit à 2:15 du mat sur notre Page FB pour commenter à notre habitude cette rencontre en direct tous ensemble !
Sur ce, je vous souhaite bonne nuit, car moi je vais me coucher pour être en forme à 2h15!

Go Pats! And Jets suck!!!


Votre Psychopats.

jeudi 10 octobre 2019

Prevision Week 6 - Saison 2019-20


Bonjour chers amis,

On se retrouve plus tôt que prévu avec ce match du jeudi soir.
Pas que je sois fan de ces matchs là, bien au contraire, avec un couché très tard obligatoire en pleine semaine, et peu d'entraînement pour non Pats, mais pour une fois ce match vient à point, et ne me dérange pas.
En effet, j'ai tellement à cœur de voir Tom Brady avancer un peu plus vers son record de yards passés, le tout face aux Giants, que finalement plus vite ce match arrivera mieux ce sera.
Mais attention un match contre les Giants n'est jamais chose simple, ni jamais gagné d'avance, souvenez-vous il y a 12 ans, tout le monde nous voyez vainqueur facilement face à eux au Super Bowl, on connaît la suite... et 12 ans plus tard on s'en souviens comme si c'était hier, malheureusement.
Pour vaincre un de nos pires ennemis il faudra respecter certaines règles, les voici.

Voici selon moi lesquelles avec mes cinq clés pour ce match :

– Tout d'abord, maintenir notre rythme en défense :
Kyle Van Noy en parlait hier dans un tweet, il considère notre corps de Linebackers comme le meilleur de la ligue. Et je suis tout à fait d'accord avec lui. Déjà l'an dernier en autorisant aucun TD durant tout le Super Bowl, Hightower et consort avait prouvé leur niveau, mais cette année avec le retour de mes deux chouchous en défense Bentley et Jamie, notre niveau de jeu dans ce secteur là c'est encore un peu plus élevé, et il semblerait qu'il n'y ait effectivement aucun autre corps de LBs digne du notre, même si attention ça ne veut pas dire qu'aucun LB en NFL n'est meilleur que Hightower, Bentley ou Collins! Mais le football est un sport collectif, et personne mieux que nous autres fans des Pats sait que c'est l'unité, la cohésion et l'alchimie d'un groupe qui fait gagner les matchs! (une ptite pensée pour toutes ces stars isolées, égoistes et égocentrées qui ne pensent qu'à briller personnellement sans mettre leur talent au service du collectif... Hein quoi? Qui a parlé d'OBJ encore? C'est pas moi cette fois! Non, non, j'ai rien dit! :-p )
Mais attention avec cette façon de penser à un éventuel excés de confiance qui nous ferait lever le pied. C'est ici ma clé suivante:

- Rester concentré sur ce match et ne pas se voir trop beau:
Nous avons enchainé des victoires, mais n'oublions pas non plus que nous n'avons pas affronté les Rams, les Chiefs ou les Cowboys. Donc, même si 5-0 c'est très bien et que nous aurions tout à fait perdre un match dans ces 5 rencontres, ne nous voyons pas plus forts que ce que nous sommes. Nous sommes toujours en rodage, et rappelons nous aussi le match contre les Dolphins l'an dernier. Là encore nous étions sûr de l'emporter, et ce même à quelques secondes de la fin, avant la catastrophe. Une action, et le match bascule de l'autre coté, nous sommes bien placés pour le savoir là aussi, alors ne faisons pas cette erreur. Pas contre les Giants! Et ne nous mettons pas en danger inutilement face à un quarterback plein de fougue et de culot, et qui ne demande que ça!
Il faudra donc maintenir notre attention, et pourquoi pas balancer quelques blitz afin de faire douter leur jeune QB Jones.

– Toujours la même clé depuis trois semaines : améliorer notre niveau de jeu en ligne offensive:
Tom a besoin d'être protégé, ça n'est pas un scoop, pour ça notre Oline doit encore progresser, continuer à travailler, et ce n'est pas le peu de temps entre le match de Washington et celui-ci qui va nous aider.
Mais comme je le disais la semaine dernière, si nous avons l'habitude de dire « In Bill we trust», j'ai pour ma part l'habitude aussi de dire « In Scarnecchia I trust».
Je ne suis donc pas inquiet, même si certains retours de blessures dans ce secteur là me ferait plus que plaisir…
La semaine dernière il y a eu encore trop d'hésitations et certains joueurs étaient encore un peu trop limite (Newhouse, ...).
Mais je suis sûr que les automatismes vont commencer à arriver. En effet, nous sommes en Week 6, à un moment de la saison où une certaines routine va commencer à s'installer à l'entraînement, entre les joueurs et donc en match. Nous sommes à un moment-clé de la saison, nous allons dépasser le tiers de celle-ci, et certaines équipes vont réellement commencer à se stabiliser. Espérons que la nôtre fasse partie de celles-ci, tout particulièrement concernant notre ligne offensive.

Notre rythme dans les passes:
Beaucoup pourraient tout de suite penser en lisant le titre de cette clé à Tom, mais en réalité je veux ici exprimer plus le rythme de nos receveurs que celui de notre QB.  En effet, concernant Brady je pense que c'est davantage la clé précédente qui aura de l'influence sur son jeu, et moins celle-ci.
Je pense par contre que les receveur eux, doivent trouver leur rythme, et rapidement.
Ces derniers temps, trop de changements ont eu lieu au sein de notre escouade de receveurs, on se souvient tout particulièrement du départ d'AB, de la blessure d'Edelman ou de l'absence de Harry. Bien sûr, tout cela est encore un peu récent et dans les têtes, mais nous devons passer à autre chose, et le bon match de la semaine dernière d'Edelman doit lui permettre de se stabiliser et de reprendre confiance. Mais pas que... C'est aussi selon moi à Flash Gordon de prendre les choses en main. On se souvient de matchs trop axé sur les réceptions de Philip Dorsett; il faut dorénavant varier le jeu, et les cibles. Je pense que Tom n'aura aucun problème là-dedans s'il sent une certaine confiance de leur part. Surtout depuis la semaine derniere et (enfin!) la mise en place d'un jeu au sol efficace.
C'est peut-être ici la clé la plus importante pour ce match.

– Une nouvelle fois ce sera une redite : le jeu des équipes spéciale :
J'en ai parlé la semaine dernière déjà, mais ce secteur de jeu est l'un des plus touché par les blessures dans notre équipe, il faudra donc continuer de se rassurer,  notamment après la bonne prestation de notre nouveau kicker (Nugent) la semaine dernière.
Qu'en sera-t-il quatre jours après ? Réponse dans quelques heures… Mais là encore cela pourrait être une clé déterminante dans le résultat final de cette rencontre.

Concernant mon pronostic, je parie sur un 27 à 10 pour nos Pats, dans un match moins "facile" que ce qu'il n'y parait et un score moins fleuve que ce qu'on peut imaginer.
En attendant je vous souhaite une bonne soirée, et pensez à vous reposer et à vous coucher un peu tôt pour vous réveiller à 2h30 du matin (heure française) pour suivre tous ensemble en direct à notre habitude sur notre Page FB cette rencontre d'anthologie que tout fan des Patriots ou des Giants ne raterait pour rien au monde.
On compte sur vous !

GO PATS! Et une fois n'est pas coutume : GIANTS SUCK!!!!


PsychoPats.